Costa Fortuna : Visite et découverte du navire

Plus vieux navire au sein de la flotte Costa, le Costa Fortuna n’en reste pas moins bien entretenu et à fait l’objet de plusieurs rénovations, dont une grosse modernisation en 2018. Il peut accueillir 2702 passagers en base double, 3470 au maximum. Bien que très ressemblant aux plus récents Costa Favolosa et Costa Fascinosa, il est en réalité moins long de presque 20 mètres.

Comme d’habitude, voici d’abord ma vidéo du navire :

Sur le thème des transatlantiques d’antan, la plupart des espaces publics portent le nom d’un paquebot, suivi de son année de mise en service.

Ponts inférieurs du Costa Fortuna

Débutons directement au pont 3, il n’y a que des cabines aux premiers ponts.

Tout à l’avant du paquebot, le théâtre Rex 1932 s’étend du pont 3 au pont 5. Il pouvait initialement accueillir 1376 personnes, une capacité qui s’est légèrement réduite par le retrait des toutes premières rangées.

Derrière, l’Atrium Costa lui aussi dispose d’installations sur ces 3 mêmes ponts. Au pont 3, les passagers trouveront un bar, le bureau des excursions ainsi que la réception. Au pont 4, la galerie photo occupe le balcon, aussi bien à tribord qu’à bâbord. Le pont 5 de l’Atrium, quant à lui, correspond à la galerie marchande.

Pont 3

Derrière l’Atrium, au pont 3, le restaurant Raffaello 1965 et son balcon est le premier des deux restaurants principaux du Costa Fortuna. Il peut accueillir 700 personnes. Généralement, il n’est ouvert que pour le dîner.

Le deuxième restaurant principal, le Michelangelo 1965, se trouve tout à la poupe du pont 3 et s’étend également sur le pont 4 avec un balcon. Ouvert pour les trois repas de la journée, sa capacité est de 1104 couverts. Il est identique en terme de style au restaurant Raffaello.

Pont 4

Tout à l’arrière du pont 4, vous l’aurez compris, se trouve le balcon du restaurant Michelangelo 1965. Partons vers l’avant. Tout d’abord, on tombe sur la discothèque Vulcania 1927. Ensuite, l’ancien point Internet a été transformé en “salle de carte” et en bibliothèque. La bibliothèque originale, dans l’Atrium, a été remplacée par le Next Cruise Office, elle a donc été déménagée ici.

Enfin, la chapelle se situe côté bâbord.

C’est tout pour le pont 4, car en continuant vers la proue, on passera par le restaurant Raffaelo, l’Atrium et le Théâtre, dont nous avons déjà parlé.

Pont 5

Débutons, pour les mêmes raisons, juste derrière l’atrium et allons vers l’arrière du Costa Fortuna. C’est ici que l’on trouve le grand bar Conte di Savoia 1932 et ses 280 places assises. C’est ici que la plupart des animations et jeux prennent place.

Ensuite, nous arrivons dans le casino Neptunia 1932. Une petite salle, attenante au casino, sert de salle d’arcade. Je vous invite à vous reporter à ma vidéo en début d’article pour voir ces deux espaces.

Continuons vers la poupe. A tribord, le piano bar Conte Rosso 1921 est l’un des espaces qui a fait l’objet d’une grosse rénovation en 2018. J’en parle spécifiquement pour cet endroit car je la trouve extrêmement bien réussie. Le piano bar sert de bar à vin.

A bâbord, la salle de bal Conte Verde 1923 s’est transformée depuis quelques années en Sushino at Costa, le restaurant de sushis en supplément de Costa.

Finalement, le salon Leonardo Da Vinci 1960 clôture le pont 5. C’est le bar avec la plus grande capacité à bord : 447 personnes. Régulièrement, les animations en soirée s’y déroulent également.

Ponts supérieurs du Costa Fortuna

Nous montons au pont 9, étant donné que les ponts 6, 7 et 8 sont réservés aux cabines.

Pont 9

L’avant du pont 9 est composé encore de cabines. Ensuite, on arrive à l’espace piscine central. Qui s’étend sur les ponts 9 à 11.

Tout d’abord, au centre de cette place, le lido Oceania 1932 est la piscine principale du paquebot avec ses deux bains à remous. De nombreuses rangées de transats “en escalier” permettent d’arriver jusqu’au pont 11. A mi-chemin, la deuxième piscine, le lido Barcellona et son unique bain à remous accueille également l’arrivée du toboggan, dont le départ se fait pont 14 !

Lorsque le temps le permet, c’est dans toute la zone autour du Lido Oceania 1932 que certaines grosses soirées, comme la soirée blanche, ont lieu.

Autour de la piscine centrale, de nombreuses tables permettent de déjeuner en extérieur, le buffet étant juste à côté.

Mais ce n’est pas tout. Depuis la dernière grosse rénovation de 2018, la Gelateria Amarillo (qui fait aussi bar) s’est installée à côté de la piscine !

Continuons vers la poupe et entrons dans le buffet Cristoforo Colombo 1954. Il a une capacité de 1056 couverts sur deux niveaux. Au centre du buffet, vous pouvez en effet accéder à un second niveau du buffet, dont l’usage est désormais hybride. Aux couleurs de la pizzeria en supplément Pummid’oro depuis 2018, cet espace reste une extension du buffet le matin et le midi, et ne devient la pizzeria que le soir.

Enfin, le Lido Colombo 1954 est la piscine couverte du Costa Fortuna. Une verrière amovible surplombe la piscine et s’ouvre uniquement si le temps le permet.

Pont 11

Je passe directement au pont 11, car nous avons déjà parlé du pont 10 avec la pizzeria. Autrement, le pont 10 consiste en un espace solarium tout le long.

Pont 11, on trouve un dernier restaurant au dessus de la pizzeria : le Club Conte Grande 1927. Restaurant club accessible moyennant un supplément, c’est également ici que mangent les passagers des suites.

A l’avant du pont 11, la salle de sport et le spa sont disponibles pour les passagers. Bon à savoir quand même : sur ce navire, l’accès au jacuzzi, aux hammams et aux saunas est gratuit. Pour ne pas troubler la tranquillité des personnes s’y trouvant, je ne suis pas allé prendre ces espaces en photo.

Pont 12 & 14

Au pont 12, à l’arrière, un terrain multisport est à la disposition des passagers. A l’avant, il y a le club enfants Squok, avec une petite piscine extérieure. Egalement, des baby-foots sont à disposition.

Enfin, le pont 14, au-delà de l’accès au toboggan, est un espace solarium.

Bien que plus vraiment récent, le Costa Fortuna, inauguré en 2003, reste un des navires que je préfère dans la flotte Costa. Il est extrêmement bien entretenu et bien modernisé, tout en gardant le charme d’une autre génération de navire.

Retour en haut