Covid-19 et croisière : le ressenti de Fan de Costa

Pendant la crise du Covid-19, Avaguea demande à différents rédacteurs web et blogueurs du secteur leur ressenti sur la situation et l’impact sur le secteur de la croisière.

C’est pourquoi aujourd’hui, nous vous proposons l’interview de Christelle, blogueuse sur son site internet Blog d’une Fan de Croisières Costa et également présente sur Facebook.

Le ressenti actuel

En quelques mots, qu’est-ce que t’inspire ce qu’il se passe actuellement dans le domaine de la croisière ?

Christelle : « La situation sanitaire est angoissante pour chacune et chacun d’entre nous. Tout est remis en cause, la façon dont nous consommons, nos méthodes de travail et nos habitudes de vacances.

La croisière est un mode de vacances fabuleux que l’on partage avec de nombreuses autres personnes ! C’est un grand village de vacances ! Cependant, comme la crise sanitaire nous oblige à revoir notre mode de vie en respectant le gestes barrières, la croisière est donc particulièrement impactée.

Les compagnies ont toujours appliqué les réglementations transmises par l’OMS, notamment. Mais elles vont devoir réfléchir à proposer une offre de croisières permettant aux membres d’équipage et aux passagers de pouvoir voyager en toute sécurité. »

Likez notre page Facebook !

Tu es grandement présente sur les réseaux sociaux. Ressens-tu, dans ce que tu lis, un impact sur le ressenti des gens ?

Christelle : « Le groupe dont je suis Community Leader, les Fans de Croisières Costa, est donc un groupe d’inconditionnels de la croisière Costa. Ils sont donc très nombreux à espérer une reprise de l’activité le plus rapidement possible. Je sens, pour la grande majorité d’entre eux, une grande confiance dans la compagnie. Dans ma communauté, la grande majorité des Fans qui ont vu leur croisière annulée a fait le choix de la reporter, et non d’attendre de récupérer l’avoir. Cela montre bien qu’ils souhaitent repartir. »

Le traitement médiatique

Une nouvelle fois, la croisière a fait la une de la presse, était-ce pour toi justifié ? As-tu trouvé cela assez objectif ?

Christelle : « Il est important de transmettre l’information. Et je lis quotidiennement la presse qui parle des croisières. Malheureusement, je regrette que certains journalistes n’aient cherché qu’à faire sensation en relayant le témoignage d’un ou deux passagers énervés, sans prendre en compte l’opinion d’autres passagers plus modérés. Je pense donc qu’il est nécessaire de toujours vérifier la source de l’information et de la confronter à d’autres articles traitant du même sujet. »

Les mesures prises

Les compagnies ont-elles tardé selon toi à mettre en place des mesures particulières face à l’épidémie ? As-tu trouvé tout ce qui a été mis en place suffisant ?

Christelle : « Personnellement, je suis convaincue que les compagnies de croisière ont appliqué les consignes qu’elles avaient reçues. Il est toujours facile de dire a posteriori qu’il aurait fallu annuler les croisières plus tôt ! Chaque pays a pris les décisions qui leur semblaient justes au moment de ces dernières. Et c’est la même chose pour les compagnies de croisière !

Je suis partie début février sur le Costa Smeralda avec d’autres membres de mon groupe pour notre première édition de la Croisière des Fans de Costa. A ce moment, les recommandations de l’OMS concernaient la prise de température ainsi que le questionnement sur notre parcours de déplacement avant notre embarquement. Costa appliquait donc scrupuleusement ces mesures. Comme les autres passagers, j’ai dû remplir un document attestant que je n’avais pas voyagé en Chine et un membre d’équipage a pris ma température.

Début février, l’expansion du virus n’était pas déclarée comme pandémique et je n’ai jamais ressenti d’inquiétude parmi les passagers qui étaient avec moi à bord. »

L’après Covid-19

Comment penses-tu que l’industrie va remonter la pente ?

Christelle : « L’industrie des croisières doit, aujourd’hui, pouvoir apporter une réponse rassurante aux futurs passagers. Chacun d’entre nous est conscient que les décisions sont compliquées.

Cependant, nous savons, à présent, que le monde d’après ne sera pas le monde d’avant. Les compagnies, j’en suis persuadée, réfléchissent à adapter leur offre aux contraintes sanitaires qui vont nous accompagner pendant plusieurs mois, voire peut-être même plus. »

Concernant l’industrie de la croisière, penses-tu qu’il y a des leçons à tirer de cette crise ? Lesquelles ?

Christelle : « Oui, je pense qu’il y a des leçons à tirer de cette crise. Nous vivons dans un monde où les déplacements des personnes sont toujours plus nombreux. Et la crise sanitaire actuelle nous a montré qu’il est difficile de contenir l’expansion d’un virus quand des personnes, en se déplaçant, rencontrent des milliers d’autres personnes.

Si je prônais une limitation des déplacements, j’irais à l’encontre de mon rêve de découvrir le monde en croisière. Pour autant, il appartient aux compagnies de se réinventer afin de continuer à nous faire découvrir les merveilles de notre monde en toute sécurité. »

Une prochaine croisière de prévue ?

Christelle : « Oui, notre prochaine croisière est prévue en juillet en Islande. Dans l’état actuel, je suis intimement persuadée qu’elle sera annulée… »

Likez notre page Facebook !