Le MSC Grandiosa

Le MSC Grandiosa

MSC lance la construction du MSC Euribia

Le Meraviglia-Plus 3 est sur les rails. MSC et les Chantiers de l’Atlantique ont ce lundi lancé la construction de ce qui sera le MSC Euribia. Ce navire, jumeau des MSC Grandiosa et MSC Virtuosa, représente un investissement global de plus d’un milliard d’euros. Les directions de MSC et des Chantiers de l’Atlantique se sont donnés rendez-vous ce lundi 28 juin pour la cérémonie de découpe de la première tôle.

Après le MSC World Europa, le MSC Euribia sera le second navire de la flotte à fonctionner au Gaz Naturel Liquéfié (GNL). Ce carburant, par rapport à fioul classique, va permettre une réduction de 99% des oxydes de soufre, 85% des oxydes d’azote et 98% des particules fines. Il évitera également un quart des émissions de CO2.

Au delà de ça, le MSC Euribia disposera de différents systèmes : branchement à quai, traitement des eaux usées ou encore gestion du bruit sous-marin. Ce dernier point vise à réduire l’impact acoustique du navire sur l’océan et notamment pour les mammifères marins.

A ce sujet, le Président exécutif de MSC Croisières, Pierfrancesco Vago a déclaré : « Tout comme l’ancienne déesse qui maîtrisait les vents, le temps et les constellations pour dominer les mers, nous souhaitons faire du MSC Euribia le symbole du déploiement de technologies durables pour protéger et préserver notre précieux écosystème marin.Ce navire marque une nouvelle étape dans notre cheminement vers des opérations dont l’empreinte écologique est la plus faible possible et témoigne de notre engagement à favoriser et à développer des technologies environnementales de nouvelle génération »

MSC Croisières est engagée dans le développement durable et la protection de l’environnement. En 2019, la société a dépolluée une île (une ancienne usine) pour accueillir ses passagers. L’écosystème s’est reformé autour de l’île et MSC y entretient une nurserie de coraux. Il s’agit de l’île Ocean Cay MSC Marine Reserve. Elle s’est également lancée dans la compensation des émissions carbone de sa flotte et prévoit une réduction de ses émissions de carbone en 2030 de 40% par rapport au niveau de 2008.

Laurent Castaing, Directeur général des Chantiers de l’Atlantique, a ajouté: « Tout au long de ces vingt dernières années, Chantiers de l’Atlantique a été un partenaire fidèle de MSC Croisières, en l’accompagnant dans son développement et son succès. Aujourd’hui encore, nous sommes fiers d’apporter à MSC Croisières notre expertise et nos technologies de pointe, pour que MSC Euribia devienne une référence en termes de solutions durables sur le marché de la croisière»

Le MSC Euribia, 22ème navire de la flotte, devrait entrer en service en 2023, alors que MSC lancera la même année la construction de son 3ème navire au GNL.